3 conseils essentiels avant de faire construire sa maison


Au lieu d’acheter votre résidence principale, vous avez décidé de faire construire la maison de vos rêves. Avant de signer, il faut cependant vérifier des éléments indispensables, du choix du terrain au chantier en passant par les artisans.



La viabilité du terrain

Pour construire sa maison, il faut d’abord acheter un terrain, et c’est là que les premières vérifications doivent être effectuées. 2 éléments sont à considérer en priorité avant de vous engager et de signer : la viabilité du terrain et l’étude du sol.

La viabilité du terrain est essentielle, au risque d’engendrer des coûts importants. En effet, il faut s’assurer que le terrain est bien raccordé aux différents réseaux : eau, gaz, électricité, téléphone, internet… Si ce n’est pas déjà le cas, vérifiez auprès de la mairie s’il est possible de viabiliser le terrain.

Attention à la surfacturation liée à la géologie du terrain : nous vous recommandons de demander une étude du sol à un géotechnicien pour analyser la qualité de votre terrain. Certains terrains, notamment argileux, peuvent entraîner une surfacturation à la fin du chantier. L’étude de sol permettra de prévenir votre constructeur.

 

 

Le bon choix des prestataires

Avant de choisir vos artisans, vous devez contrôler de nombreux éléments : assurez-vous que l’entreprise possède un label de certification, son inscription au registre du commerce et des métiers, l’authenticité des documents KBis et qu’ils sont couverts par l’assurance dommages-ouvrages. Pour être sûr de votre choix, vous pouvez vérifier leur réputation en vous renseignant sur leurs précédents chantiers.

Si vous avez acheté un terrain de plus de 170m², il est obligatoire d’embaucher un architecte pour réaliser le plan de votre construction. Là aussi, vérifiez son inscription à l’ordre des architectes, ses certificats d’assurances et son attestation garantie décennale qui vous couvre en cas de problème sur votre maison.

 

 

L’estimation du budget

N’hésitez pas à demander plusieurs devis à différents prestataires afin de les comparer, sans nécessairement opter pour le moins cher. En effet, un devis qui affiche un prix trop bas risque d’être sous-évalué et pourrait rapidement augmenter pendant la durée des travaux ! Vérifiez également que tous les éléments de la construction sont pris en compte dans le devis : la nature des travaux, le volume des matériaux, les prix HT et TTC, la TVA, les dates de début et de fin et les conditions de paiement.

Dans le contrat, n’oubliez pas d’insérer le plan de construction fait par l’architecte afin que le constructeur suive à la lettre les indications du plan. L’étude du sol est également essentielle pour vous éviter des frais supplémentaires. Précisez vos pénalités de retard au cas où vos travaux prennent un peu de retard. 

Payer en échéances vous permet de vous assurer que les constructeurs iront jusqu’au bout du chantier. Voici les échelonnements de paiements prévus par le Code de la Construction et de l’Habitation : 15% à l’ouverture du chantier, 25% à l’achèvement des fondations, 40% à l’achèvement des murs, 60% à la pose de la charpente, 75% à la pose des menuiseries extérieures et 95% à l’achèvement des travaux d’équipement, de menuiserie, de plomberie et de chauffage. Veillez à visiter votre chantier afin de vérifier que les étapes sont respectées avant chaque versement.

 

En prenant en compte tous ces éléments, la construction de votre maison devrait très bien se passer et les conditions seront optimales, pour vous comme pour vos prestataires.

 

 

Cet article vous a plu ?

 

Vous souhaitez découvrir nos salons Habitat & Immobilier VIVING ?

Rejoignez la communauté et soyez informé du prochain événement près de chez vous

 

J'ADHERE

     
Vous souhaitez exposer ?

Renseignez vous dès maintenant pour être présent à nos prochains salons

 

J'EXPOSE

     

Partenaires

>
>