Tout savoir sur l’isolation de sa maison

Vous voulez faire des économies d’énergie et réduire votre facture de chauffage ? L’isolation de votre maison est essentielle. Aussi utile en hiver qu’en été, elle vous permettra de réaliser des économies drastiques, autant pour la planète que pour votre porte-monnaie.

 

 

Pourquoi isoler sa maison ?

L’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) nous informe que la chaleur s’échappe d’une maison mal isolée à 30% par les combles et la toiture, à 25% par les murs, à 10-15% par les fenêtres et à 7-10% par les sols. Isoler sa maison est donc la base d’une habitation saine et économe. L’isolation, intérieure ou extérieure, limite les déperditions thermiques vers l’extérieur et permet de conserver la chaleur du chauffage en hiver. En été, elle permet de garder une température fraîche à l’intérieur de la maison, en limitant les apports extérieurs. L’isolation thermique apporte donc des bénéfices en hiver comme en été.

 

L'isolation des combles et de la toiture

L’isolation de vos combles va dépendre de leur type, si ce sont des combles habitables, des combles aménageables ou des combles perdus. 20% : c’est le pourcentage des déperditions de chaleur que représente le toit, surtout s’il n’est pas isolé ou si l’isolant n’est pas suffisant.

Dans le cas où vous possédez des combles perdus, donc non utilisables, l’isolant sera posé directement sur le sol, pour réduire au maximum le volume à chauffer.

Si, au contraire, vous avez des combles aménageables ou habitables, il faudra isoler uniquement les rampants. Cette isolation intérieure est plus compliquée que l’isolation au sol : l’isolant est proche des sources d’humidités et doit avoir une forte densité. La structure doit également être résistante pour supporter le poids de l’isolant. Il est possible d’opter pour une isolation extérieure, mais c’est une méthode onéreuse, car il est nécessaire de découvrir la toiture pour y insérer une ossature supplémentaire composée d’isolants.

 

L’isolation des murs

Après le toit et les combles, ce sont les murs qui perdent le plus de chaleur. Vous avez le choix entre une isolation intérieure, facile à mettre en place mais moins efficace qu’une isolation extérieure qui sera également plus coûteuse. Dans tous les cas, il faudra isoler en priorité les façades Nord, et ajouter une protection contre l’humidité aux façades Ouest.

 

L’isolation des fenêtres

Les fenêtres sont également une source de perte de chaleur. De plus, isoler les fenêtres permet de lutter contre les nuisances sonores. Pour leur isolation, il existe 4 possibilités : un calfeutrage avec des joints, un survitrage, un double vitrage ou un doublage plastique. Le calfeutrage est aisé à mettre en oeuvre, mais les autres méthodes seront plus performantes.

 

 

Cet article vous a plu ?

 

Vous souhaitez découvrir nos salons Habitat & Immobilier VIVING ?

Rejoignez la communauté et soyez informé du prochain événement près de chez vous

 

J'ADHERE

     
Vous souhaitez exposer ?

Renseignez vous dès maintenant pour être présent à nos prochains salons

 

J'EXPOSE

     

Partenaires

>
>